Mission Centenaire 14-18
Questionnement de l'ANOCR

La rédaction du bulletin a décidé d'ouvrir une nouvelle page consacrée au « questionnement », à la base de...

Lire la suite...

Questionnements de l'ANOCR

La rédaction du bulletin a décidé d’ouvrir une nouvelle page consacrée au «questionnement», à la base de la philosophie. Cette rubrique a un triple but :

  1. éclairer le lecteur sur les préoccupations que les évolutions du monde de la Défense peuvent susciter chez lui, en lui montrant que ce sont des soucis communs que l’ANOCR souhaite voir expliciter par les responsables en charge des affaires,
  2. permettre au lecteur de réagir par rapport aux sujets exposés en proposant à tous ses propres réflexions ou de nouveaux sujets, que la rédaction publiera dans le bulletin ou insèrera sur le site internet de l’ANOCR,
  3. fournir de la matière à tous nos membres, pour présenter nos interrogations à nos concitoyens et surtout aux politiques qu’ils rencontrent régulièrement afin de les alerter sur les conséquences potentielles au moment de voter des mesures ou simplement quand ils se présentent à leurs suffrages.

Les lecteurs sont donc invités à réagir avec la charte habituelle de correspondance militaire (concision, mesure et respect mutuel) à notre questionnement, essentiellement par message internet à l’adresse : ou par courrier postal à l’adresse habituelle de l’ANOCR.     > Lire la suite ...

presidentMes chers camarades

La nation toute entière est mobilisée pour l’exercice démocratique capital que constitue l’élection du président de la république.

Je ne m’étendrai pas sur les vicissitudes des diverses candidatures, vous les connaissez aussi bien que moi et avez encore largement le temps d’affiner votre jugement pour le choix qui se présente à vous.

Il semble bien que la scène politique soit en recomposition forte et devant cette incertitude nous devons résister et construire en réfléchissant, en participant et si possible en unissant nos forces pour au moins maintenir les valeurs profondes que nous partageons, mais aussi pour accompagner l’évolution permanente de la société vers plus d’égalité plus de responsabilité et plus de fraternité dans une cohésion nationale plus forte.

En ce qui concerne la défense, les priorités ont été parfaitement exposées par le CEMA qui attend désormais que soient définies les directions politiques du nouveau pouvoir, car il ne sert pas à grand-chose de brandir des objectifs de budgets et de moyens si auparavant n’ont pas été déterminées les missions de nos armées. Sans s’encombrer de nouveau Livre Blanc dont on perçoit chaque fois les faiblesses et l’efficacité relatives, mais fondée sur des directives politiques claires bâtissons une loi de programmation militaire de 5 ans basée sur la durée du mandat présidentiel.

Concernant le territoire national, notre sécurité journalière et les liens très forts qui s’y tissent chaque jour davantage, ne laissons pas en friche le chantier de la Garde Nationale qui certes doit connaître des évolutions et des adaptations mais connait un démarrage prometteur qui exige maintenant de la constance dans l’effort afin de porter les fruits attendus.

N’invoquons ni la chance ni l’homme providentiel, le prochain président sera l’élu d’un peuple qui devra se montrer fort et uni quel que soit le résultat.

Bon vent à tous.

Le Vice-Amiral (2S) Michel OLHAGARAY - Président de l’ANOCR

Go to top
Web Analytics